Alléger sa charge mentale

Comment prendre de la distance aves les ruminations du quotidien? J’ai eu le privilège d’intervenir dans le cadre de la Journée de la Femme dans l’émission « Ensemble c’est mieux » de France 3 Pays de la Loire à propos du sujet de la charge mentale. Vous trouverez dans cet article des informations sur le sujet.

Le prochain atelier « Alléger sa charge mentale » a lieu le jeudi 11 avril 2019 de 18h à 20h au Cabinet Conscience & Potentiel, 19 rue de la Planche au Gué 44300 Nantes.

  • Qu’est-ce que la charge mentale ?

Qui n’a jamais eu l’impression d’avoir un flux de pensées incessant , un trop plein de post-it dans la tête? Quand vous avez fini une tâche, vous pensez à une autre, vous anticipez les autres …C’est comme une to do list qui n’en finit pas.

La charge mentale est un terme pour désigner la charge cognitive, invisible, que représente l’organisation de toute la vie de famille, prévoir les inscriptions aux activités des enfants, penser à faire la lessive pour que les vêtements soient secs et propres lundi, réserver les billets de train…

La charge mentale incombe le plus souvent aux femmes. La femme est « le chef de projet de la maison » , elle planifie toutes les actions de la famille. Ces pensées parfois envahissantes demandent une vigilance permanente. C’est aussi le concept de « double-journée« , la maman au travail qui pense ce qu’elle doit faire le soir en rentrant et l’enchaînement des tâches domestiques après une journée de travail.

Cette saturation cognitive à des effets néfastes sur la santé, comme le stress peut en avoir sur le corps : ruminations négatives, migraines, angoisses, insomnie, fatigue, douleurs abdominales, tensions, lombalgie, trop plein émotionnel non géré, burn-out…

 

  • On parle de la charge mentale depuis quelques années maintenant. La situation évolue-t-elle dans le bon sens ?

Un rapport de l’INSEE de 2017 montre que les mères ayant un emploi à plein temps prennent en charge 64% des tâches domestiques et 71% des tâches parentales.

L’illustratrice Emma a sorti une BD en 2017 « Fallait demander ». Le buzz autour de ce concept  a permis une chose, libérer la parole, faire prendre conscience des habitudes prises, aussi bien au niveau des hommes que des femmes, un certain sexisme de la société présent encore dans les foyers.

Le partage des tâches ménagères existe il peut être plus ou moins intégré, les hommes peuvent prendre part à cette évolution, prendre des initiatives dans la gestion de la vie de famille, et la femme s’autoriser à déléguer, être moins perfectionniste et arrêter de ce mettre cette pression, je dois être une épouse » parfaite », une mère « idéale » et une amante en pleine forme!

Dans le monde du travail, le congé parental accordé aux hommes est le début de ce changement de mentalité, le management doit prendre en compte les contraintes, beaucoup d’actions ont été menées par les femmes pour faire entendre leur voix dans le monde de l’entreprise, respect de la vie privée, éviter les réunions à une heure trop tardive

Le changement des mentalités passe par l’éducation et le combat pour l’égalité homme/femme au sein de la société, des règles de bon fonctionnement dans l’entreprise, avec mesure et plan d’action.

  • Quelles solutions vous leurs proposez ?

J’anime régulièrement l’atelier « alléger sa charge mentale », l’objectif est de permettre aux participantes de se situer par rapport à cette notion, d’être à l’écoute de leur état physique et mental, d’en prendre conscience par des exercices de retour à soi. Je fais expérimenter plusieurs outils qu’ils peuvent réutiliser dans leur vie au quotidien pour baisser la pression et prévenir l’épuisement.

C’est aussi un moment d’échange ou les maux sont dits, les mots sont posés.

Lors de l’atelier nous abordons 4 axes principaux:

  1. Arrêter le pilotage automatique
  2. Prendre du recul
  3. Renforcer ses ressources
  4. Changer ses habitudes

Vous êtes intéressé.es pour y participer ou organiser ce type d’atelier dans votre structure? Je serai ravie d’en discuter avec vous, contactez moi au 06.37.32.08.40 ou conscienceetpotentiel@gmail.com.

Vous pouvez aussi suivre mon actualité sur Facebook ou Linkedin.

Au plaisir de vous rencontrer,

Lénaïk Demogue

Formatrice softskills et sophrologue

 

Rédiger un commentaire

deux + 16 =

sérénité et équilibre